la noix de coco ou le joyau des tropiques

Catégories : Ingrédient

LA NOIX DE COCO OU LE JOYAU DES TROPIQUES

 

 

 

L’arbre de vie 


Probablement originaire de la région indomalaise, dotée de la faculté de flotter, la noix de coco aurait été dispersée par la mer pour atterrir dans de nombreux pays tropicaux. La noix de coco est le noyau du fruit du cocotier appartenant à la famille des palmistes.

Ses propriétés sont tellement multiples qu’on l’a baptisé « l’arbre de vie », un cadeau des dieux quand les populations n’avaient pas accès à l’eau potable.

On utilise pratiquement tout dans la noix de noix : l’eau rafraîchissante, le lait, la crème, la chair dans les préparations culinaires et même les fibres pour la brosserie et l’horticulture.

 

Les mille et une vertus de l’huile de coco en cosmétique


La noix de coco est riche en acide laurique, en minéraux et en vitamines. Ses propriétés sont nombreuses.

Un soin profond des cheveux

L’acide laurique contenu dans la noix de coco convient parfaitement à un usage capillaire car il est en affinité avec les protéines du cheveu.

Il assure un soin externe au cheveu en comblant les brèches. C’est pourquoi l’huile de coco est un soin particulièrement recommandé en cas de pointes fourchues, de cheveux secs, crépus et de frisotis.

L’acide laurique a aussi la capacité de soigner le cheveu de l’intérieur. Ce composant pénètre en effet dans le cortex* et s’accorde bien avec la kératine**. Elle contribue à assurer la même fonction du cortex, c’est-à-dire à entretenir la souplesse et la solidité de la chevelure. Elle convient donc bien aux cheveux mous et ternes auxquels elle apporte brillance et vigueur.

 

 

Schéma de la tige capillaire ici

 

En Inde, l’huile de coco est utilisée en massage sur le cuir chevelu pour épaissir et protéger les cheveux.

Elle permettrait de lutter contre les poux en les asphyxiant, elle calmerait les rougeurs et les démangeaisons et favoriserait la repousse des cheveux.

Conseil d’utilisation : faire fondre l’huile de coco dans le creux de la main ou au bain-marie. Laisser poser 30 mn au moins, voire toute une nuit avant de procéder à un double shampooing.

Un baume particulièrement hydratant pour le corps

L’huile de coco peut également être appliquée sur le corps après la douche en particulier sur les zones très sèches comme les coudes, les genoux, les pieds et les mains. Elle sera également la bienvenue après une exposition au soleil ou un bain de mer pour réhydrater la peau.

Un allié délicat pour le visage 

L’huile de coco peut aussi être appliquée en tant que masque anti-âge pour prévenir les rides, prendre soin de la zone délicate du contour des yeux. Elle combat également les gerçures des lèvres.

 

Un ingrédient culinaire sain et gourmand


Enfin, L’huile de coco est le plus ancien corps gras utilisé en cuisine. Riche en potassium, fer, manganèse,magnésium, phosphore, cuivre et zinc, elle a une bonne valeur nutritive.

Dans la noix de coco, la moitié des acides gras saturés sont présents sous forme d’acide laurique, qui est aussi le principal acide gras saturé du lait maternel.

Les fibres alimentaires, en quantité élevée, assurent un bon transit intestinal et peuvent contribuer à réduire l’incidence des maladies cardiovasculaires.

Enfin, la noix de coco ne fait pas partie des fruits à coque. Elle ne présente donc pas de caractère allergène.

L’huile de coco se conserve au minimum 6 mois à température ambiante et davantage si on la place au réfrigérateur. Elle se solidifie à une température inférieure à 25 °C.

 

Huile de coprah - huile de coco, quelle différence ?


L’huile de coprah est obtenue par pression de la noix de coco séchée au soleil ou à haute température, puis extraite avec un solvant : elle devient ainsi impropre à la consommation. En effet, à partir d’un certain degré de température, elle se décompose et produit des substances toxiques. Le solvant étant généralement d’origine chimique, elle est donc toxique. C’est pourquoi le raffinage est nécessaire pour la débarrasser de ces substances nocives et des impuretés. Il se fait de manière mécanique ou chimique, la première technique étant plus « propre » que la seconde. Cependant, les minéraux, les vitamines E et les autres substances végétales sont éliminés.

A la différence de l’huile de coprah, l’huile vierge de coco ne subit aucun raffinage et ne contient aucun additif. Elle est obtenue soit par broyage au mouillé, soit par pression à froid de la noix de coco fraîche. Ainsi, une grande partie, voire la totalité de ses propriétés est préservée.


Que signifie précisément huile (extra) vierge de noix de coco ?


L’huile vierge ou extra-vierge de coco désigne la même chose.

L’huile vierge désigne une huile de coco non raffinée et ne contenant pas d’additifs)

 

Quel type d’extraction privilégier ?


Le processus d’extraction de l’huile vierge de coco peut se faire par broyage au mouillé ou par première pression à froid. Avec la technique du broyage au mouillé, l’huile est extraite de la chair fraîche de coco sans séchage préalable. Le ‘lait de coco’ est d’abord obtenu par pressage. L’huile est ensuite séparée de l’eau. La température est élevée et permet d’obtenir une part importante d’anti-oxydants.

Le processus de première pression à froid est le moyen mécanique le plus traditionnel. Après triage, le fruit est soumis mécaniquement à froid à la pression, donc à température ambiante. L’huile obtenue est le premier jus naturel. Il renferme toutes ses propriétés cosmétiques et tous les principes nutritifs essentiels (minéraux, vitamines…). Son goût et son parfum si caractéristiques sont totalement préservés.

 

Les critères d’une huile de coco de qualité.


Pour choisir une huile de coco de qualité, il importe de tenir compte des critères suivants :

  1. L’huile doit être vierge.
  2. Privilégier une huile dont l’extraction est obtenue par première pression à froid afin de préserver toutes ses qualités.
  3. Le label bio doit garantir le mode de culture.


L’huile de coco Khadi – une huile de grande qualité.


Non raffinée, l’huile de noix de coco non raffinée Khadi est extraite par première pression à froid. Elle est issue de noix de coco fraîchement récoltées et cultivées de manière biologique dans la région du Kerala, au sud de l’Inde.

Les noix de coco utilisées par Khadi ne sont pas issues de la monoculture, mais d’une culture mixte associée à celle de l’ananas ou de la banane.

Leur transformation immédiate garantit un produit de haute qualité.

L’huile de noix de coco Khadi convient aussi bien aux soins cosmétiques qu’à la cuisine.

Retrouvez l’huile vierge de coco Khadi ici

 

 

* cortex : corps de la fibre composée de cellules remplies de kératine

** kératine : protéine composant les cellules du cortex.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !


Laisser un commentaire

Catégories d'articles

Retourner à tous les articles