Le secret des cheveux brillants et éclatants

Catégories : Ingrédient Engagement

A l’origine, une plante

 

Le henné est un arbuste épineux qui pousse dans les régions tropicales et subtropicales d’Afrique et d’Asie du Sud. Ce sont ses feuilles qui, une fois récoltées, sont séchées puis broyées pour former une poudre fine.

 

Ce terme désigne aussi le colorant qui est issu de cette plante et qui permet depuis l’antiquité de teindre des textiles, réaliser des tatouages et de colorer les cheveux.

 

Henné, henné blond, brun, noir, châtain, neutre ?

 

Le henné permet de soigner et de colorer les cheveux en lui apportant du ressort, du volume et de la brillance ainsi que des reflets cuivrés.

 

Contrairement aux idées reçues, il n’existe pas de hennés blonds, bruns, noirs ou châtains.

 

Le henné dit  « neutre » est en fait une autre plante, le cassier. Il colore peu les cheveux, contrairement au véritable henné. Il est surtout utilisé pour la brillance qu’il apporte aux cheveux.

 

Le henné dit « noir » est un mélange de plusieurs plantes dont la principale est l’indigo. Il permet de foncer la couleur des cheveux.

 

La qualité avant tout

 

Si le henné évoque un composant naturel, il peut malheureusement être « enrichi » de fixateurs ou de colorants synthétiques et contenir des métaux lourds comme le plomb, que l’on retrouve dans le henné « noir ». Ce dernier peut également provoquer de graves allergies à cause de la PPD (Para-Phénylènediamine) qu’il peut contenir, la PPD étant un colorant synthétique particulièrement allergène.

 

Par ailleurs, une personne qui fait une permanente ou une coloration chimique après avoir appliqué un henné contenant des sels métalliques, s’expose à une sérieuse chute de cheveux.

 

C’est ainsi que le 1er juin 2012, la DGCCRF* et l’ANSM** ont publié une mise en garde sur les risques liés à l’utilisation de colorations capillaires importées d’Asie, non conformes et dangereuses, à base de henné et contenant du paraphénylène-diamine (PPD) dont la concentration est très supérieure au taux maximal autorisé.

 

L’importance de la traçabilité

 

Les fabricants particulièrement exigeants en cosmétique naturelle et bio s’assurent de la grande qualité du henné entrant dans la composition de leurs colorations capillaires.

 

Logocos, leader mondial sur le marché des colorations capillaires végétales, a établi une collaboration avec le SCCS*** au sein d’un programme européen, afin d’étudier la sûreté des matières premières ainsi que les produits finis, y compris les conseils d’utilisation. Ses conclusions : Le henné utilisé par Logona a été reconnu comme sûr. Il entre dans la composition du soin colorant Rouge ou la crème colorante Couleurs d’Automne Logona.

 

 

Un cheveu préservé et soigné

 

De cette manière, la santé du cheveu est préservée. D’autant que le henné ne pénètre pas dans la fibre capillaire, donc dans l’organisme, et apporte un soin complet à la chevelure.

 

Les femmes enceintes, qui allaitent ou qui ont subi une chimiothérapie peuvent donc l’utiliser en toute sécurité.

 

Enfin, il est possible de passer d’une coloration Logona à une coloration chimique sans prendre de risque pour ses cheveux, puisque le henné de Sekem ne contient pas de métaux lourds.

 

 

DGCCRF* = Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

 

ANSM** = Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, anciennement AFSSAPS

 

SCCS*** = (Scientific Committee on Consumer Safety = Comité Scientifique de Sécurité des Consommateurs).


Vous avez aimé cet article ? Partagez le !


Laisser un commentaire

Catégories d'articles

Retourner à tous les articles